Raifort

Raphanus rusticanus.

Raifort
Raifort - raifort, poisson fumé, condiments, cuisine allemande, wasabi

Un peu d'histoire

Le raifort appartient à la famille des crucifères, ordre des brassicacées comme les choux, la moutarde etc. Probablement originaire du sud de la russie, le raifort est consommé surtout en Europe du nord et de l'est. On l'appelle souvent moutarde des allemands, radis de cheval (horseradish en anglais), cran de Bretagne.

Propriétés médicinales

Très riche en vitamine C le raifort était souvent utilisé comme un bon antiscorbutique.
Il est aussi diurétique et expectorant.

En cuisine

Bien que les jeunes feuilles puissent être consommées en salade, c'est en général la racine du raifort qui est utilisée en cuisine.

On peut le planter au jardin en mars-avril et récolter la racine après les premières gelées. La plante peut monter jusqu'à 1 mètre de hauteur et se multiplie par bouturage, par conséquent si vous laissez le moindre morceau de racine en terre il poussera et pourra vite devenir envahissant comme le topinambour. Sa racine est assez grande, elle peut faire jusqu'a 80 cm de long et 10 cm de diamètre. Elle contient des huiles comparables à celles des graines de moutarde et qui lui donnent un goût puissant et brûlant.

Le raifort est employé principalement dans les pays germaniques et en Alsace pour relever les sauces et les viandes. C'est aussi l'ingrédient principal du fameux wasabi japonais.

Attention le raifort doit être consommé frais, râpé au dernier moment. Il ne supporte pas la cuisson qui lui ôte tout son "feu".

Il peut être incorporé comme condiment dans des sauces (sauce tartare par exemple) ou ajouté à de la crème, du vinaigre ou de la mayonnaise. Il tient agréablement compagnie aux poissons fumés, viandes blanches et volailles.

Crédit photo : Fooding Around