Potjevleesh classique

ou potjesvlees (viande au pot en flamand).

Ingrédients  (Convertir les mesures ou températures...)

Recette pour 2 terrines de 500 g de Potjevleesh 3 carottes - 3 navets - 1 bouquet de thym - 1 feuille de laurier - 1 clou de girofle - 1 grosse cuisse de dinde - 1 jarret avant de porc demi-sel - 4 feuilles de gélatine - 1/2 cuiller à café de gros sel.

Préparation de la recette

Potjevleesh classique - Etape 1

1 - Tailler les navets en cubes ou bâtonnets.

Potjevleesh classique - Etape 2

2 - Même chose pour les carottes. Ce sera bien plus joli à la présentation.

Potjevleesh classique - Etape 3

3 - Les oignons seront taillés en grosse mirepoix (tailler en 8).

Potjevleesh classique - Etape 4

4 - Dans une casserole mettre la cuisse de dinde avec la garniture et un petit bouquet garni et couvrir d'eau. Cuire entre 30 et 45 mn à petite ébullition jusqu'à ce que les chairs se détachent facilement.

Potjevleesh classique - Etape 5

5 - Faire de même avec le jarret de porc dans une autre casserole parce que les temps de cuisson ne sont pas les mêmes (comptez entre 1 heure et 1h30 à petite ébullition). Ajouter le sel en milieu de cuisson.

Potjevleesh classique - Etape 6

6 - Si vous avez un récipient assez grand pour tout cuire en même temps c'est parfait. Il suffira simplement de retirer les viandes au fur et à mesure de leur cuisson. En fin de cuisson ajouter les feuilles de gélatine ramollies à l'eau froide.

Potjevleesh classique - Etape 7

7 - A l'issue de la cuisson, filtrer le bouillon et séparer viandes et légumes. Les légumes seront placés dans le fond de la terrine ou mélangés avec les morceaux de viande.

Potjevleesh classique - Etape 8

8 - Bien sur les viandes ont été débarrassées de la peau et des os et taillés en morceaux réguliers.

Potjevleesh classique - Etape 9

9 - Verser le bouillon filtré dans les terrines.

Potjevleesh classique - Etape 10

10 - Veillez à ce que les viandes soient couvertes.

Potjevleesh classique - Etape 11

11 - Poser les couvercles et placer au réfrigérateur jusqu'au lendemain.

Potjevleesh classique - Etape 12

12 - Pour démouler le Potjevleesch il suffit de tremper le fond de la terrine quelques instant dans de l'eau chaude.

Quelques mots sur la recette

L'idéal est de le préparer la veille pour le lendemain. Dans le nord de la France le Potjevleesch est généralement dégusté avec des frites et une salade. Il est réalisé avec 3 ou 4 sortes de viandes (lapin, veau, porc et volaille) mais rien ne vous empêche de n'en utiliser que 2 comme montré ci-dessus.

Attention, oubliez le Potjevleesch que vous achetez d'habitude chez le charcutier ou le traiteur, la gelée ici est "fragile" elle ne doit pas être caoutchouteuse. Il est donc tout a fait normal de ne pas pouvoir couper de belles et fines tranches. Si vous voulez obtenir le même genre de texture alors il vous faudra forcer les quantités de gélatine.

Si vous êtes totalement hermétiques aux traditions culinaires du nord vous pouvez sans problème adapter cette recette en changeant simplement la garniture aromatique (poivrons de différentes couleurs, olives, oignons, thym, basilic) et servir avec quelques rondelles de courgettes sautées.

Le potjevleisch qui signifie "viande au pot" est une spécialité flamande de la région de Dunkerque. Il s'agit d'une terrine nécessitant au moins 3 sortes de viandes. Ici pour la démonstration nous n'en avons utilisé que 2.

Accords

 musique

Comme la cuisson est longue vous pouvez écouter rédemption song et stir it up de Bob... Marley bien sûr !

Voir aussi

Mayonnaise à la moutarde vidéo
Mayonnaise à la moutarde

Sauce émulsionnée stable à froid

Le porc - Races, labels et qualité produits
Le porc - Races, labels et qualité

Classification, races et critères de qualité de la viande de porc

La volaille de Bresse produits
La volaille de Bresse

Les volailles de Bresse sont les seules aujourd'hui à posséder une Appellation d'Origine Protégée (AOP).

Commentaires

Rejoignez le Club Chef Simon pour commenter : inscription gratuite en quelques instants !
Derdhre

Derdhre

15 déc. 2015 à 21:26

Bonjour, J’ai vu d'autres recettes où on mettait la viande crue dans une marinade. Est ce mieux de la faire cuire avant ou pas ? Merci

Bertrand Simon

Bertrand Simon

16 déc. 2015 à 15:51

Bonjour,
Vous trouverez en effet de multiples recettes, et notamment de cuire les éléments dans un bouillon forcé en gélatine, ensuite on replace et on laisse figer dans la terrine .
On peut ensuite diverger, en mettant ou non en marinade, cela depned de la finamlité souhaitée. Cette recette est celle qui ressemble de plus près aux "origines" bien que de nombreux confréristes du potjevleesh ne manqueront pas de m'ecorcher pour mes possibles erreurs !!
Ceci dit, la marinade peut apporter un goût qui sera de toute façon modifié par la cuisson longue, e, cocotte ou comme ici cuit entièrement en terrine et à l'étouffée.
Une marinade crue et une marinade crue ça n'a pas le même gout au depart et selon le mouillement vous aurez des reactions différentes...
Cordialement.
bs

Etienne

Etienne

23 avr. 2016 à 10:26

Bonjour, je regardais la recette et la première phot où l'on distingue clairement des cuisses de lapin et, catastrophe, les ingrédients citent une cuisse de dinde, alors, blocage. Je trouve que la dinde c'est la négation de la viande ou de la volaille
Etienne

Francolie

Francolie

10 juin 2016 à 17:14

bonjour, en gros, à quelles quantités de viande (poids) cela correspond-il ?
merci !

Chef Simon

Chef Simon

10 juin 2016 à 17:25

Francolie,

Il faut compter 1 kg (photo 11 il s'agit de 2 terrines de 500 g).

Francolie

Francolie

24 juin 2016 à 11:15

bonjour, j'ai encore une question : en visitant d'autres recettes, je vois que beaucoup mettent du vinaigre : y a-t-il un intérêt particulier ? pourquoi Chef Simon n'en met pas ?
merci !

Bertrand Simon

Bertrand Simon

24 juin 2016 à 12:27

@Francolie@ Francolie
Bonne question.
En effet de nombreuses recettes traditionnelles incluent le vinaigre. Les raisons sont multiples et énigmatiques: Conservation ? Goût …
Et pourquoi je n’en mets pas ..? Simplement parce que je n’aime pas ce goût aigre qui l’emporte sur le goût du bouillon…

Francolie

Francolie

06 juil. 2016 à 14:44

mercredi 6 : plat réalisé vendredi pour dimanche : mangé encore hier, encore meilleur... ! Je n'ai pu résister à la tentation de mettre un litre de bière (kwak), et un os de veau en plus de la gélatine; et du lapin à la place de la dinde ; non, je n'ai pas tout changé ! tout le monde s'est régalé ! merci !

En ce moment

Jouez-la comme Schubert !
Jouez-la comme Schubert !
Servie dans une quiche, en tartinade ou grillée, la truite a toujours du succès.
A la découverte de la cuisine cajun
A la découverte de la cuisine cajun
Ses multiples influences font d'elle l'une des cuisines les plus variées au monde.
Le concombre est enfin démasqué
Le concombre est enfin démasqué
L'été, cru mais aussi cuit, le concombre impose sa fraîcheur.
Baguettes farcies jolies jolies
Baguettes farcies jolies jolies
La baguette, un des symboles de la France à travers le monde, ici en version farcie.
Les groseilles font leur cinéma
Les groseilles font leur cinéma
Un long fleuve tranquille de recettes...
Esquimaux à volonté
Esquimaux à volonté
Une glace qui n'est pas réservée qu'aux enfants !